Pourquoi ne pas assister à un match de football au Brésil ?

Publié le : 13 octobre 20214 mins de lecture

Pour les Brésiliens, le football n’est pas seulement le beau jeu, c’est une passion nationale qui coule dans les veines, un spectacle théâtral de vie, d’amour, d’exaltation et (parfois) de déception épique. Après tout, c’est la nation qui a donné au monde des icônes du football comme Pelé, Ronaldinho et Ronaldo. On vous donne quelques raisons d’assister à des matchs dans ce pays fabuleux.

Visiter Sao Polo, la capitale du foot brésilien

São Paulo est non seulement la plus grande ville du Brésil, mais aussi le siège de quatre des principaux clubs de football du pays – Corinthians, Palmeiras, Santos et São Paulo – ainsi que de l’impressionnant Museo do Futebol.

Situé dans l’emblématique stade municipal art déco Paulo Machado de Carvalho (plus connu sous le nom de Pacaembu), ce haut lieu du football comprend 15 salles qui explorent l’histoire et l’importance culturelle du football au Brésil, rendant hommage à des idoles et des buts inoubliables ainsi qu’à des victoires mémorables en Coupe du monde. Si vous n’avez pas l’occasion d’assister à un match pendant votre visite, ne manquez pas la Sala de Exaltação (salle d’exaltation) du musée, qui recrée l’intensité folle d’un jour de match avec des chants, des applaudissements et des tambours.

Voir le beau jeu à Belo Horizonte

Entourée de montagnes, la métropole de Belo Horizonte (Bel Horizon) permet aux voyageurs de s’adonner à l’amour du football à proximité du lac Pampulha, site classé patrimoine mondial de l’UNESCO. Le stade Mineirão de la ville, qui a été entièrement rénové pour la Coupe du monde de la FIFA 2014, abrite un musée sur l’histoire du football national et local. Lorsque vous aurez fini d’explorer les fascinantes expositions du musée, allez voir les environs du lac Pampulha, qui abrite de remarquables bâtiments modernistes conçus par l’innovant et influent architecte brésilien Oscar Niemeyer, notamment le musée d’art de Pampulha et l’impressionnante église Capela Curial de São Francisco de Assis. La ville offre également une abondance de vastes parcs, tandis que la réserve naturelle de la forêt de Mata do Jambeiro, toute proche, abrite plus de 100 espèces d’oiseaux.

Voir un match à Manaous

S’inspirant de la forêt tropicale qui l’entoure, avec un extérieur qui rappelle les paniers de paille fabriqués par les populations indigènes locales, l’Arena da Amazônia de Manaus a été construite pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014 et accueille aujourd’hui la plus ancienne équipe de la région, le Nacional Futebol Clube. Manaus est un mélange éclectique de métropole moderne et de grand port, avec l’imposant Teatro Amazonas du XIXe siècle qui ajoute une touche de beauté Belle Époque à la ville. Après avoir vécu la chaleur torride d’un match du Nacional, un monde de merveilles de la vie sauvage vous attend dans les environs de la ville, notamment la forêt tropicale protégée du parc national Jaú.

Plan du site