Le brésil, un patrimoine architectural important

Publié le : 13 octobre 20214 mins de lecture

L’architecture au Brésil est composée d’un mélange d’influences multiples qui sont adaptées au cours de diverses époques à la topographie et à la nature d’un pays aux conditions climatiques variées et géographiques.

Ouro preto : une ville à découvrir

Au sud-est du Brésil se trouve Ouro Preto, une ville qui a conservé son cachet colonial offrant des points de vue magnifiques. Édifiée au 17e siècle, Ouro Preto qui signifie or noir séduit beaucoup de personnes par ses édifices historiques qui sont à couper le souffle. Cette cité doit sa richesse et sa beauté aux mines d’or exploitées pendant des années. Aussi, une partie de la population d’antan a fait fortune en commercialisant du bois qui était envoyé un peu partout dans le pays. Au cours de votre voyage dans cette ville, vous y découvrirez de superbes habitats d’époque, d’immenses fontaines et de magnifiques églises. En réservant votre voyage sur bresil.marcovasco.fr, vous verrez également durant votre séjour des dizaines de monuments qui ont survécu à l’empire colonial portugais.

La capitale du Brésil

Brasília est inaugurée en 1960 comme étant la capitale du Brésil. C’est une ville à l’urbanisme magnifique qui se spécifie par son architecture moderne et blanche, réalisée principalement par Oscar Niemeyer. Elle est vraiment unique puisqu’elle est conçue sous une forme d’avion. La ville est organisée autour de deux axes qui sont perpendiculaires. Il s’agit de l’Eixo Rodoviario et de l’Eixio monumental. Cette dernière coupe symétriquement la ville en deux parties. Les Brésiliens la considèrent comme la plus grande avenue du monde. Vu d’en haut, elle représente le fuselage de l’avion. À sa pointe, se situe la place des trois Pouvoirs tenant son nom par les trois branches du gouvernement qui l’entourent. L’Eixo Rodoviario représente les ailes de l’avion vu du ciel. Il permet de passer l’axe monumental dans un tunnel. Le Rodoviario est exclusivement réservé aux véhicules, mais des passages souterrains sont aussi aménagés pour les piétons.

L’architecture coloniale brésilienne

L’architecture coloniale est avant tout caractérisé par des églises qui sont commandées par les autorités ecclésiastiques. Les maisons étaient très simples, car elles étaient en bois et en pisé. L’élaboration de plus grandes maisons avec des beaux plafonds et planchers amena doucement l’habitat brésilien vers des recherches plus axées sur la qualité. Les résidences à Paraty, la ville du Salvador de Bahia, l’église de Santa Rita, les rues du quartier de Pelourinho sont tous de beaux exemples de ce qui est une architecture coloniale brésilienne. La ville de Sao Luis du Maranhao abrite actuellement le plus grand ensemble d’architectural colonial Brésilien.

Plan du site